Mon avis complet sur le Body Positive

Lucile Woodward 11 juillet 2018 , 17 h 41 min

Hello tout le monde. J’avais envie de revenir sur cette thématique du Body Positive un peu plus longuement dans un article. Parfois Instagram et son « content snacking » font que l’on a du mal à se poser sur un sujet.

Bref, cet hiver et ce printemps ont fait la part belle à l’acceptation de soi, au body positive, à la recherche d’une confiance en soi infaillible. Une philosophie que je prône depuis des années, et vous rappelant très souvent à quel point je vous trouve sévère lorsque vous vous auto-jugez sur votre apparence physique…

(Parfois vous m’envoyez des photos de vous, vous êtes superbes !! Et vous me demandez encore comment enlever ce bout de peau du ventre qui dépasse … Mais je ne le vois même pas moi !! )

Quand les complexes paraissent futiles

C’est d’ailleurs pour cela que j’ai appelé mon dernier programme « Révelez Votre Corps d’ Été » parce que cette notion de révélation est hyper importante pour moi.  Quand on trouve sa façon d’être bien, les anciens complexes paraissent tellement futiles !!

Oui dedans vous y trouvez du sport, de l’alimentation équilibrée, mais surtout : une énorme dose de confiance en vous et une approche globale et très respectueuse de votre intégrité physique. Pour qu’à la fin des 8 semaines, vous ressentiez justement cet équilibre entre le mental, le physique et ce juste point d’équilibre qui vous convient. Entre le ni trop ni trop peu. En ressentant les bienfaits d’une approche douce et professionnelle quant à votre remise en forme.

body positive - Lucile Woodward

J’ai deux ou trois trucs à ajouter après ce début d’été, et finalement les inondations de pub avec des mannequins super minces dans tous les magazines et affichages de rue pour promouvoir les maillots de bains. Après le festival de Cannes où les actrices étaient toutes plus minces les unes que les autres. Après que le magazine « ELLE Zen » ait fait une couv avec une jeune fille ultra maigre. Après que Kaia Gerber (la fille de Cindy Crawford) ne fasse plus que parler de sa maigreur plutôt que de son incroyable beauté.

L’industrie du maillot de bain encore bien loin du body positive

Laissez moi vous dire un truc à ce sujet. Si l’industrie du maillot de bain, du cinéma, et du mannequinat nous abreuvent encore d’images de femmes maigres : c’est parce qu’ils ont peur. Ils sont gouvernés par les ventes, et ont trop peur d’une prise de risque avec des femmes aux formes généreuses, qui ne vendraient peut-être pas assez. Malheureusement, aujourd’hui, la maigreur et la jeunesse font rêver et font vendre. Donc c’est peut-être aussi à nous, consommatrices, d’exprimer aux publicitaires notre ras le bol de la minceur. On a tous notre part de responsabilité. Si on est séduit par une pub avec une femme maigre, et que l’on achète … Alors on conforte les publicitaires dans leur choix…

Et oui, car on vit bel et bien toujours dans deux mondes parallèles. Le monde où la loi impose d’annoncer les retouches photoshop, où la loi interdit aux mannequins à l’IMC < 17 de défiler, où les livres sur l’acceptation de soi bouillonnent, où Sophie Fontanelle fait la couv de Grazia.

Et le monde où vous me demandez de perdre 10kg en 30 jours, où les jeunes filles continuent de croire qu’on ne réussit pas tant qu’on ne fait pas du 36, où les futures mamans font du soulevé de terre à 60Kg pendant leur grossesse pour ne pas perdre leurs fessiers, où les plus de 40 ans rêvent de jambes à la Naomi Campbell…

Et c’est là dedans que nous devons naviguer au quotidien. Entre les injonctions subtiles à la réussite pour les ultra minces, et les beaux discours de body positive.

Chiante, agressive, impatiente

Perso, je suis mieux dans ma tête et dans mon corps quand je fais du sport raisonnablement et que je mange de façon plus équilibrée. Mais – et j’ai déjà pu le tester 2 fois – je suis super mal quand je perds trop de poids et quand je fais trop de cardio. Je suis chiante, je suis agressive, je suis très impatiente avec mes enfants … Mon Body Positive, il est à 67 – 68kg, avec un peu de cellulite aux fesses et arrière de cuisse, avec 4 – 5h de sport par semaine, une tonne de fruits et légumes, avec quelques verres de vin par semaine, des chips à l’apéro, et des fou rires avec mes amis, mes enfants, mon mari. 

body positive - lucile woodward

On a tous un point d’équilibre. Physique et mental, dans lequel on se sent bien. Et d’ailleurs ce point d’équilibre peut changer dans la vie. En fonction de notre niveau de stress, du temps disponible que l’on peut s’accorder pour le sport ou l’alimentation faite-maison.

Body Positive : se libérer de l’auto jugement

Mais au final, la clé du body positive, c’est uniquement la confiance en soi. Le fait de ne plus du tout être touchée par une pub au corps parfait : comme si cette image vous glissait devant le regard. C’est ça la clé !! Ne pas se sentir concernée quand on ne voit que des actrices ultra minces ultra refaites recevoir des prix d’honneur. Se désabonner de compte Instagram qui nous font sentir pas assez belles, pas assez riches, pas assez minces.

Si ça ne te donne pas confiance en toi : passe ton chemin !

L’autre travail hyper important à faire : c’est se libérer de son auto jugement. Son dialogue interne qui vient tout le temps nous dire, t’es pas assez bien, pas assez comme-ci, comme-ça … Il n’y a pas plus dur juge que nous-même. Et quand on arrive à se débarrasser de notre propre jugement, alors on a fait un énorme pas dans notre vie. Alors tout devient plus facile. Le sport devient bien-être et amour pour sa physiologie. L’alimentation devient plaisir et satiété, les soins du corps deviennent des petits moments de douceur.

Un chemin sur lequel je vous emmène au quotidien dans mes programmes, dans mes réseaux sociaux et dans mes vidéos.
Un chemin qu’il n’est pas facile de prendre quand on est très jeune, quand on n’a pas encore fait ses expériences. Perso j’aurai bien aimé entendre ce discours quand j’avais 19 – 20 ans, mais est-ce que j’y aurai été sensible ?

C’est en multipliant les prises de parole en ce sens que nous ferons bouger les choses. Parce que clairement, c’est pas encore gagné !!!! 

lucilewoodward

Je ne suis pas la coach des stars. Je me présente plutôt comme la coach sportif des vrais gens dans la vraie vie. Moi aussi j’ai un boulot, un enfant, un mari, des amis... Et je sais très bien à quel point il est difficile de rester motivé, de garder la forme, de garder la ligne dans nos vies d’aujourd’hui.

Les articles liés
Les meilleurs exercices pour perdre du bas du ventre

“Lucile, comment perdre mon petit bourrelet du bas du ventre ?” “Quels exercices pour avoir […]

Yoga : quels bienfaits sur le running ?

Hello les coureuses ! Je sais que beaucoup d’entre vous se posent des questions sur […]

Quel type de yoga pratiquer quand on est débutant ?

Il n’existe pas qu’un seul type de yoga. On ne va pas tous préférez le […]

Commentaires
  • Elodie 13 juillet 2018 à 10:01 Répondre

    bonjour,
    Pour ma part, je rêve d’un magazine de mode qui parle au vrai femme. Et qui valorise le vrai corps des femmes. L’été, j’aime bien lire les magazines féminins, ça me vide la tête, mais j’hallucine à chaque page ! Des filles qui on maxi 18 ans sur les pages mode ! j’ai arrêté de m’identifier à ces filles là car on a pas le même âge, pas la même vie. Je ne passe pas ma vie à faire du sport, à me faire entretenir avec des soins, des massages hors de prix ! Je suis tout simplement moi, avec mon corps que j’ai appris à aimer. Alors certes il y a des choses que j’aime moins (je ne parle plus de défauts) et d’autre que je préfère nettement. Je m’accepte comme je suis un point c’est tout; et depuis je me sens nettement mieux dans ma peau. Et quand mon chéri me dit que je suis canon et bien je dis merci. Je ne dis plus “mais non, regarde j’ai du bidou”!

  • Julie 17 juillet 2018 à 00:27 Répondre

    Bonjour,
    Perso, j’ai trop longtemps laisser au regard des gens la force de juger si j’étais belle ou non. Et c’est ce regard qui me faisait me sentir bien ou pas. Je sais qu’il faut que je m’en détache et mon mari me le répète très souvent tout comme les “t’es belle maman” de mes enfants énamourés, même si cela fait suite à “on dirait que t’attends un bébé dans ton ventre”. Si on se sent bien, cette énergie positive que l’on dégage rejaillit sur les autres. De cette énergie, cette confiance en soi découle des regards bienveillants. C’est ça mon objectif body positive, avoir une attitude positive pour des retours positifs à effet miroir. Et pour apprendre à s’aimer, ma phrase fétiche (héritée de ma marraine) c’est “si tu n’aimes pas tout en toi, aimes toi comme un tout !” Bises à toutes !

  • Blanche 24 juillet 2018 à 14:42 Répondre

    j adore ton T shirt Paddington 😉 je veux le meme !! ou las tu achete ?
    j adore tes conseils et reve de faire une retreat one day with you
    xx

    • Lucile Woodward 25 juillet 2018 à 10:26 Répondre

      Hello, merci pour ton commentaire. Le tee shirt est un Maison Lacourbe. Bises.

  • Laisser un commentaire !

    Derniers articles

    Instagram

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. (en savoir plus)