Une semaine ZERO aliment industriel

Lucile Woodward 2 novembre 2015 , 22 h 24 min

Je viens de regarder le documentaire édifiant Fed Up. Un long reportage américain sur l’industrie agro alimentaire et la façon dont le sucre drogue les enfants dès leur plus tendre enfance. Sur Netflix, ce docu est sous-titré. A la toute fin, le réalisateur propose 10 jours de détox de sucre, sans produit industriel, mais sans donner de menu.

Alors bien sûr, en France nous avons encore des cuisines dans les cantines, pas de sodas ni de gros restaurant de chaîne dans les réfectoires. Mais en tant que mère je me suis sentie tellement concernée.

En été 2013, j’ai vécu une désintoxication au sucre lors d’un séjour à L’Ile Maurice. Ça na pas été facile. Mais je ne suis jamais revenue à mon alimentation d’avant. Bien sûr je mange encore un peu de nourriture industrielle, mais si peu. Et je m’en porte si bien. Je constate un vrai avant / après. Ma peau, mon poids, mon humeur sont pratiquement toujours au top. Je ne me pèse plus jamais, ne me prends plus jamais la tête sur les calories, je me sens libre.

Dans cet article je vous propose une semaine totale de repas zéro industriel. Sans sucre ajouté, sans conservateur et pratiquement sans produits laitiers. C’est bon, c’est très peu cher, et ça vous change la vie.

Aucune quantité n’est définie. On a faim on mange. On n’a plus faim on ne mange pas. On boit de l’eau 1,5L par jour. Rien que de l’eau.

Les déjeuners 1 à 5 sont plutôt des plats que l’on peut trouver en restaurant d’entreprise ou brasserie, mais à faire à la maison aussi. Pour les dîners, aucun plat ne met plus de 30 minutes à préparer. Généralement je commence à préparer le dîner, puis je donne le bain quand ça cuit, et hop on sert et on mange vers 19h30. Sinon on peut préparer certains plats d’avance comme les soupe ou les purées. Et bien sûr tout cela n’est qu’une guise d’exemple. A vous de varier selon vos goûts, les saisons, votre temps …

Qui essaye ? Racontez-moi !!

JOUR 1

Petit-déjeuner : Pain complet (du boulanger, surtout pas industriel sous plastique) + purée de noix de cajou + saupoudrer de cannelle. Boisson chaude sans sucre.
Snack si besoin : Fruit frais de saison + 1 poignée d’amande.
Déjeuner : Salade de riz + concombre + tomate fraîche + graines de courges + feta. Assaisonner à l’huile d’olive et jus de citron. Sel si besoin. Une boisson chaude sans sucre.
Snack si besoin : Fruit frais de saison + 2 carrés de chocolat noir + 1 banane
Dîner : Pomme de terre vapeur + Brocoli vapeur (cuit dans le même bac hyper simple). Assaisonner à l’huile d’olive et herbes de Provence.

JOUR 2

Petit Déjeuner : Muesli bio sans sucres ajoutés + lait d’amande sans sucre. Boisson chaude sans sucre.
Snack si besoin : Fruit frais de saison + 1 poignée de noix
Déjeuner : Poulet (rôti ou grillé mais sans chapelure, sans sauce) + Ratatouille faite maison ou légumes cuits maison + pain (du boulanger). Une boisson chaude sans sucre.
Snack si besoin : Fruit frais de saison + 2 carrés de chocolat noir + 1 banane
Dîner : Chili sin carne fait maison.

JOUR 3 (C’est le plus dur alors ne craquez pas !!)

Petit déjeuner : Pain complet (du boulanger surtout pas industriel en plastique) + purée d’amandes complètes + saupoudrer de cannelle. Boisson chaude sans sucre (sans lait).
Snack si besoin : Fruit frais de saison +  tranche de pain au noix (du boulanger)
Déjeuner : Pates aux légumes grillés de saison (tomates + aubergines + oignons + carottes revenus 5 min dans l’huile d’olive). Une boisson chaude sans sucre.
Snack si besoin : Fruit frais de saison + 2 carrés de chocolat noir + 1 banane
Dîner : Lentilles du puy + épinards (à la crème – mais recette maison autorisée). Une tisane et au lit.

JOUR 4 Ça y est vous êtes quelqu’un de nouveau. Vous contrôlez tout, vous êtes maître de votre corps et de vos choix.

Petit déjeuner : 1 ou 2 oeufs au plat (oeuf bio – dont le tampon démarre par 0 ou 1) + Pain complet (du boulanger surtout pas industriel en plastique) un peu beurré – beurre de baratte ou à l’échiré non salé.
Snack si besoin : fruit frais de saison + tranche de pain au noix.
Déjeuner : Avocat + jus de citron  – risotto aux cêpes. Boisson chaude sans sucre.
Snack si besoin : fruit frais de saison + 2 carrés de chocolat noir
Dîner : Salade de crudités assaisonnée à l’huile d’olive + soupe maison avec pomme de terre dedans.

JOUR 5

Petit Déjeuner :Pain complet (du boulanger surtout pas industriel en plastique) + purée d’amande complète + saupoudrer de cannelle. Boisson chaude sans sucre (sans lait).
Snack si besoin : fruit frais de saison + 1 poignée de noisettes
Déjeuner : Pizza végétarienne (chez un vrai pizzaiolo qui fait SA pâte à pizza). Si possible rajouter de la roquette en plus. Boisson chaude non sucrée.
Snack si besoin : fruit frais de saison + 2 carrés de chocolat noir
Dîner : Jardinière de légume faite maison (oignons, pomme de terre, carottes, petits pois – prenez des congelés) à cuire à l’huile d’olive puis à l’étouffée. Une tisane et au lit

JOUR 6

Petit Déjeuner :Pain complet (du boulanger surtout pas industriel en plastique) + purée de noix de cajou + saupoudrer de cannelle. Boisson chaude sans sucre (sans lait).
Snack si besoin : fruit frais de saison + 1 poignée de noix
Déjeuner : Saumon fumé (bio – d’Ecosse ou d’Irlande si possible) + jus de citron frais pressé + pain au noix beurré (beurre de baratte ou à l’échiré non salé) + Salade composée tomates, échalotes, olives, maïs, haricots rouges, poivrons, concombres …
Dîner : Légumes rôtis en frite (maison) + salade de roquette + 2 morceaux de fromage + 2 verres de vin.

JOUR 7

Petit Déjeuner : Crêpes maison à la noix de coco rapée (ajouter de la gousse de vanille dans la pâte à crêpe). Boisson chaude non sucrée. Jus d’orange frais pressé soi-même.
Déjeuner : Poulet rôti maison + oignons cuits avec le poulet + aubergines au four à l’huile d’olive. Boisson chaude non sucrée
Snack si besoin : fruit frais de saison + 2 carrés de chocolat noir.
Dîner : Crudités trempés dans du houmous fait maison (mixer pois chiche en boîte rincés + huile d’olive + jus de citron frais pressé) + Soupe maison. Tisane

Sans sucre  = Totale confiance

J’espère que vous avez apprécié cette semaine et que vous sortez plus confiant, plus à l’écoute de votre corps après ces 7 jours. Vous comprenez à présent que dès lors que l’on mange des aliments qui sortent de terre, qui poussent ou vivent sur terre, et qui ne traîne pas une horrible liste d’ingrédients imprononçables derrière leur packaging : il n’est aucun besoin de compter. Pas de décompte de calorie, pas de quantité à mesurer. Pas de sucre ajouté = pleine conscience.

Pour info, c’est exactement ce que je mange pour moi et ma famille (sauf que perso je ne mange pratiquement plus de viande ni de poisson – juste des oeufs). Et sauf que mon fils de 5 ans mange plus au goûter, généralement je lui rajoute 1 grosse part de gâteau fait maison ou 1 petit paquet de gâteaux bio au chocolat. Parce que sinon c’est l’horreur on se fâche et il est malheureusement trop ‘différent de ses copains’. Maudite école qui ne prend pas en charge le goûter des enfants … Et qui nous force à leur donner des cochonneries parce que tous les autres copains en ont.

Merci de m’avoir lue.

lucilewoodward

Je ne suis pas la coach des stars. Je me présente plutôt comme la coach sportif des vrais gens dans la vraie vie. Moi aussi j’ai un boulot, un enfant, un mari, des amis... Et je sais très bien à quel point il est difficile de rester motivé, de garder la forme, de garder la ligne dans nos vies d’aujourd’hui.

Les articles liés
Ce qu’il se passe dans votre corps lorsque vous arrêtez le sucre

Hello tout le monde, suite à la sortie de mon programme Détox au Sucre, j’ai […]

Sucre : accro sans le savoir ?

Vous êtes des milliers à me suivre chaque jour et à partager ma vision bienveillante […]

Grignotages au bureau : les pièges à éviter !

Entre les pots de départ, les anniversaires, les apéros entre collègues… Il y a toujours […]

Commentaires
  • Miss_Végé 3 novembre 2015 à 04:21 Répondre

    Oh la la, je te comprends pour ton fils, ma fille n’a que 14 mois et déjà, on regarde comment elle mange autour de nous. Pas de viande, pas de laitage, pas de biscuits industriels, elle raffole des légumes et des smoothies verts ! Elle ne se rend pas compte de sa “différence” mais je ne sais pas comment ça va se passer quand elle va s’en rendre compte. C’est tellement triste de se dire qu’elle risque de se sentir marginalisée parce qu’elle mange mieux que ses amies, un peu comme ton fils.
    En tout cas, merci pour cette semaine de detox au sucre ! Je me sens tellement mieux depuis que j’ai tiré un trait sur toute la nourriture industrielle ! Vive le fait maison !

  • exactement! 3 novembre 2015 à 09:59 Répondre

    perso j’ai arrété le sucre pendant ma deuxième grossesse pour éviter les pics de fatigue et limiter la prise de poids ( sur les conseils de mon médécin).
    mon fils a 4 ans et je ne suis jamais revenu en arrière : comme tu le dis Lucile, peau plus jolie, cellulite effacée, pleine conscience et BONHEUR de manger SAIN avec de vrais aliments . et c’est vrai que moi aussi on me prend pour une bobo cinglée, car j’apprends à mes enfants qu’il faut lire les étiquettes de ce qu’on achète pour ne pas acheter de” produits chimiques qui rendent malades et en mauvaise santé”, cela fait partie de l’éducation , tout aussi important que de ne pas fumer, à mes yeux en tout cas.
    j’espère que ton message passera au plus grand nombre!

  • Soeur Anne 3 novembre 2015 à 11:52 Répondre

    Pas sûre de comprendre. On parle de ne pas manger de repas tout préparés en fait ?
    Parce que le chocolat noir, sauf s’il est équitable, et la boite de conserve de pois chiches, c’est industriel.
    Sinon, je suis totalement pour la suppression des repas touts prêts industriels. Je n’en mange jamais et je n’en fais jamais à ma famille. En revanche, sur les desserts qu’ils mangent, yaourts et trucs au chocolat, là, il y a du progrès à faire, c’est sûr !

    • amandine 3 novembre 2015 à 12:13 Répondre

      C’est vrai. Dur de manger sans que ce soit industriel. Même pour le pain du boulanger, on peut douter.
      Pour ma part, ce serait un beau challenge. Surtout pour le sucre. J’essaie d’éviter les plats tous prêts et de cuisiner.
      Mais, pour le moment, je limite sans m’interdire complètement le sucré, surtout industriel. Pas assez forte moralement, et je risquerais de craquer vraiment au bout de quelques jours si je tentais.

  • Virginie 3 novembre 2015 à 11:57 Répondre

    Merci pour ce super article! Je suis contente car je me rends compte que je ne mange quasiment plus aucun produit industriel ( à part les produits laitiers, 1 par jour maximum et le plus souvent du vrai fromage artisanal) et tu as raison, il ne faut pas longtemps pour voir et ressentir le changement!
    Vive la liberté!

  • Maryline 3 novembre 2015 à 12:01 Répondre

    Génial, je trouve cette semaine de menus très appétissante et ça me donne très envie de me lancer ! Par contre je suis dans mon 4e mois de grossesse, crois-tu que des ajouts seraient nécessaires ? Pour moi non, à part peut être quelques oeufs au plat le matin pour augmenter un peu l’apport en protéines, mais j’avoue que j’aimerai bien savoir ce que tu en penses Lucile. Complètement d’accord avec toi pour cette histoire de goûters… Dans la précédente école de ma fille, le gouter était prévu pour les enfants qui restaient au temps d’accueil périscolaire jusqu’à 17h et vraiment, je trouvais ça tellement bien !
    En tous cas merci à toi !

  • amel 3 novembre 2015 à 12:12 Répondre

    Bonjour, enceinte puis-je faire ce “régime” ?

    • Lucile Woodward 4 novembre 2015 à 10:41 Répondre

      Bien sûr !!!! Quantités selon vos envies

  • Lucie Coquette 3 novembre 2015 à 12:12 Répondre

    Bonjour Lucile,
    Je vais tenter cette semaine de menus, même si c’est déjà très ressemblant avec mes habitudes alimentaires. Par contre je ne trouve pas de purée d’amandes complètes ou de noix de cajou dans mon supermarché, j’ai à la maison de la purée d’amandes Bjorg et du beurre de cacahouètes, est-ce que je peux les consommer à la place? Merci pour tous ces bons conseils!

  • Lucie 3 novembre 2015 à 12:33 Répondre

    Merci pour cet article Lucile!
    Je vais tenter cette semaine zéro sucre, même si j’ai en grde partie supprimé les pdts industriels de mon alimentation. La seule chose que je n’arrive pas à supprimer ce sont les laitages… tjs besoin de mon yaourt après le repas même s’il ne s’agit que d’un fromage blanc avc un fruit en morceaux… certaines d entres vous ont elles une astuce pr se désintoxiquer des laitages ?! ^^
    Merci
    Lucie

  • magalie 3 novembre 2015 à 12:37 Répondre

    “Pates aux légumes grillés” et “riz” peut on voir les sachets de pâtes que l’on achète en grande surface comme “non industrielles”? merci pour ce joli programme je vais continuer ma lancée de faire des repas comme vous le conseillez et surtout d’arrêter le sucre ajouté ou caché dans ces produits!!!

  • Marion D. 3 novembre 2015 à 12:42 Répondre

    C’est tellement bien dit… Je trouve ça tellement triste que l’on arrive à donner des goûters sucrés aux enfants pour qu’ils ne se sentent pas différents des autres. La révolution contre le sucre et pour notre santé est en marche ! Continuez à nous inspirer ! J’espère que des documentaires aussi forts que Fed Up éveillera bien des consciences !

  • Elise 3 novembre 2015 à 12:50 Répondre

    Merci pour cet article! Ça fait plusieurs mois que je pense et essai de réduire ma consommation de sucre et d’aliment industriel mais ce n’est vraiment pas évident, ça demande un véritable changement de mode de vie et d’alimentation. Avec toutes ces idées de repas, je vais pouvoir commencer sur de bonnes bases.

  • Eva Lesalon 3 novembre 2015 à 13:35 Répondre

    Bravo pour ton article !
    Pour ma part dans ma famille nous avons toujours mangé de cette façon. Un grand père diabétique à la maison y a surement contribué. En tout cas jamais industriel ni de sucre raffiné. J’ai toujours vécu comme ça. Mes enfants aussi.

    • Eva Lesalon 3 novembre 2015 à 13:38 Répondre

      Je rajoute que nous vivons à la campagne… C’est peut être plus facile à appliquer qu’en ville.
      Ici nous achetons peu au supermarché. Nous avons pas mal de fermes pour la viandes, les fruits et les légumes ). C’est aussi très économique.

      Au supermarché nous ne prenons que des produits d’appoint.

  • delph 3 novembre 2015 à 14:05 Répondre

    merci pour ton article, je consomme très très peu de produits industriels, parfois des galettes polenta, ou boulghour, des falafels, tout ça bio, idem pour les laitages, que j’ai diminués mais que je garde car ça me manque sinon.
    Je me sers de ton dernier livre que j’ai dans la cuisine en permanence pour m’aider 😉 et j’ai acheté “végétarien et gourmand !” de Marmiton, aux éditions playboc, pas cher et vraiment très bien, je le conseille !!
    Quant au sucré, belle diminution, mais je m’accorde de temps en temps une bonne pâtisserie.
    Merci pour l’article Lucile !

  • Mathi 3 novembre 2015 à 14:39 Répondre

    bonjour,
    Article très intéressant mais ou trouve t-on la purée d’amande ou noix de cajou, ça ne ma parle pas du tout??
    en effet dur dur pour les enfants…. mais tes recettes petit déjeuner vont bien m’aider car c’est le moment ou j’ai le plus de mal à les faire manger!
    Merci pour ton énergie et ton partage! Tu es vraiment une belle personne Lucile!

  • Hélène 3 novembre 2015 à 14:55 Répondre

    Je trouve tes repas proposés super et je vais clairement m’en inspirer pour la semaine prochaine ! Merci coach ! Pour ma part, le avant/après l’émission #6mpm a été assez frappant : même si je mangeais déjà moins de produits industriels transformés depuis quelques mois (voire années, peut-être deux ans), je m’en servais encore pas mal car pas le temps le midi… Et j’ai fait le calcul ces derniers temps, on tourne à 3 plats par semaine, et encore ce sont des plats Picard et je regarde toujours la liste des ingrédients pour ne pas y trouver des noms imprononçables. Merci pour cet article ! Et en effet, j’avais visionné “Fed Up” il y a quelques semaines, c’était très… parlant.

  • Lauren 3 novembre 2015 à 15:00 Répondre

    Superbe idée, mais dans la réalisation je trouve cela plutôt dangereux à long terme. A quel moment sommes-nous censés ingérer des protéines ? Ce n’est pas l’omelette du mardi et le poulet du dimanche qui serviront à pallier les carrences… Un régime végétarien, ou une réduction de protéines animales, ça se construit. Tu es pourtant bien placée pour le savoir 🙂

  • Vanessa 3 novembre 2015 à 15:02 Répondre

    Lucile merci !!!

    Et un simple merci est si peu face à ce que tu apportes au quotidien.

    Merci pour ton temps, merci de toutes ces informations santé bien-être sport, merci de partager tes expériences de vie dans lesquelles on se retrouve et on se rassure.

    Ton article est juste parfait, merci pour le menu.

    Y’a plus qu’à !

    Vanessa

  • Clémentine 3 novembre 2015 à 15:36 Répondre

    C’est une excellente idée !

    Chez nous on essaye déjà de manger sain, en bio et en local, de cuisiner un max mais c’est le midi qui me pose problème.

    J’ai souvent envie de manger autre chose que le même plat que la veille au soir le midi. C’est très bête mais pour moi, aller chercher un sandwich ou une salade c’est un peu une “récréation”, j’ai l’impression d’être punie si je mange la même chose que la veille au soir le midi au bureau…
    Mais c’est dans ces moments là où je me retrouve à manger des choses équilibrées peut-être mais pas bien terribles d’un point de vue industriel (salade Sodebo) alors que le soir je cuisine…

    En revanche, si je peux me permettre, pour moi qui essaye de manger local et de saison : les tomates, aubergines et ratatouilles, c’est déjà mort !
    Et pour les pois chiches je me suis mise à les cuire moi-même (dans le blender chauffant, c’est pas compliqué et ça évite les odeurs…), c’est encore meilleur, bien plus économique (je les achète sec, en vrac) et ça évite le jus de conserve pas top… Il faut juste penser à les mettre à réhydrater dans de l’eau au frigo à l’avance et si finalement, on ne les cuisine pas tout de suite on change juste l’eau.

    • Erika 3 novembre 2015 à 20:49 Répondre

      De plus les pois chiche une fois cuits se congèlent très bien et sont faciles à portionner.

      • missjo 5 novembre 2015 à 14:33 Répondre

        Hier dans mon panier de l’amap, il y avait des tomates et des aubergines ! Et les dernières tomates dans mon jardin… j’imagine que ça dépend des régions !

    • krakette 4 novembre 2015 à 18:48 Répondre

      Alors moi je me régale le soir avec ce que je fais et je suis contente d’en avoir encore pour le lendemain midi parce que c’était trop bon. En fait le plaisir de mon dîner se prolonge encore une fois, ça ne me dérange pas du tout de remanger la même chose. Mais je mange aussi des salades sodébo parfois, en général je “change” les tomates, les leur sont dégueux, je rajoute un oeuf mollet … je la customise un peu 🙂

  • vinc 3 novembre 2015 à 15:49 Répondre

    bonjour et encore merci lucile pour tes idées et tes conseils.

    Personnellement je me laisserai bien tenter,ça me semble délicieux, mais alors mon conjoint, les menus limite végétariens c’est même pas le peine de lui proposer ou alors il faut que je les repense accompagnés de viande et poisson.

    Du coté des enfants c’est les légumes…. a table ils nous regardent comme si on était des extraterrestres…. ils nous regardent il regardent nos assiettes ; ils nous regardent ils regardent nos assiettes…en nous disant “t’aime bien toi ?” et à chaque fois je leurs réponds “je vous ai toujours cuisiné des légumes et touts petits vous les mangiez sans problèmes !”
    Mince mais c’est quoi le problèmes entre les enfants et les légumes …!

    Mais moi aussi je cuisine toujours maison et pourtant je trouve que j’utilise encore bien trop de produit industriel. Je me retrouve dans les propos de sœur Anne.

    sinon seul bémol pour moi, je vous écrit de Bretagne(bord de mer), et désolée lucile mais le beurre sans sel c’est tout simplement impossible même l’air qu’on respire est salé

  • Ivana 3 novembre 2015 à 16:24 Répondre

    Allez, on va essayer!

  • Marie 3 novembre 2015 à 16:30 Répondre

    Super programme mais inapplicable dans une maisonnée avec 2x mangeurs de viandes invétérés dont un beau fils ado, ‘allergique’ aux légumes et en phase ‘prise de masse’.

    Je fais donc souvent 2x repas différents pour eux et moi (ou bien je ne mange que l’entrée avec eux). Pas évident.

  • Ally 3 novembre 2015 à 17:36 Répondre

    Ça ressemble à ce qu’on mange à la maison !
    Ici depuis 2 ans plus rien d’industriel je n’achète que des aliments de base d’un régime végétalien (céréales,farines, fruits, légume) tout le reste est fait par nous même : le pain, les yaourts, les laits végétaux, les gâteaux, les pâtes …
    C’est sûr que ça devient plus long de manger des pois chiches quand il faut les mettre à tremper et les faire cuire après mais quel plaisir de faire soi-même.
    Et oui ici on mange même de la pâte à tartiner, mais elle est faite maison (dattes, cacao crue, purée de noisettes que je fais moi-même, eau et c’est tout !).
    Manger non industriel est devenue un challenge de nos jours. Il m’aura fallu deux ans pour éliminer chaque produit au fur et à mesure et remplacer mes vieilles habitudes mais le bilan est tellement positif : je ne me pose plus de questions sur mon alimentation, je mange ce que je veux quand j’ai envie et ça me réussit tellement.
    Courage à tout ceux qui veulent se lancer dans l’aventure, le bonheur est à la clé !

  • Marine 3 novembre 2015 à 18:09 Répondre

    Olala merci pour cette vidéo, je la regarde dès demain.
    Je suis contente de voir que je mange “presque” comme toi.
    En effet, depuis que j’ai lu tes articles sur le sucre, j’ai essayé de l’éliminer. Bien sûr, de temps en temps, je craque, pour les anniversaires ou les occasions. Mais j’ai vu tellement de bienfaits que je ne le regrette pas mon choix.
    Après, je n’ai jamais été fan de produits industriels, mes parents faisaient tous les repas maison, j’y suis donc habitué ….

    Merci de dire également que ton petit garçon mange comme toi… Je trouve ça tellement “déplorable” de gaver les enfants de sucrerie.
    J’ai une copine qui donnait déjà à boire du Coca à son fils de 2 ans… ça m’écoeure !
    Sa fille a à peine 1 an et demi et elle mange déjà des glaces, des gâteaux industriels pour le goûter etc.
    Alors que ce serait tellement simple de faire une comporte de fruits, ou autre chose de plus naturel …

    • velouria 3 novembre 2015 à 20:36 Répondre

      Tout le monde n’a pas la même éducation à la nourriture. Un peu de tolérance ( des deux côtés)

      • Marine 9 novembre 2015 à 14:26 Répondre

        Je n’ai jamais dis le contraire ! Le fait de ne pas être d’accord ne me fait pas manquer de tolérance …

  • Erika (organisée en cuisine) 3 novembre 2015 à 20:55 Répondre

    “Maudite école qui ne prend pas en charge le goûter des enfants … Et qui nous force à leur donner des cochonneries parce que tous les autres copains en ont.” Il y a un moindre mal qui consiste à donner des biscuits du commerce plutôt “clean” au vu des ingrédients. A faire tout / trop différent tout le temps peut au contraire trop donner envie à l’enfant de se jeter sur des cochonneries quand il en a l’occasion. Nous mangeons hyper sain à la maison, et fait maison à tous les repas. En revanche, pour le goûter de l’école, je ne peux pas fournir tout le temps des gateaux maison et parfois le macdo sauve la vie, il faut bien le dire. Tout est question de mesure, et il faut éviter de diaboliser des aliments. Par contre une bonne hygiène de vie passe par une alimentation saine, et le transmettre à mes enfants est pour moi un pan essentiel de leur éducation!

  • Emi 3 novembre 2015 à 21:06 Répondre

    Lucile,

    que penses tu des fruits secs ?

    Merci 🙂

  • france carp 3 novembre 2015 à 23:37 Répondre

    Hello lucile,
    Bien sur qu”avoir une alimentation saine et équilibrée c’est très important . Mais je trouve qu’on est de façon générale dans une période de notre société ou beaucoup de choses sont diabolisées et attisant nos peurs . Pour moi, penser que je dois surveiller à ce point ma nourriture car elle peut être toxique, mais fait plus de tort que de craquer de temps en temps sans retenue pour des bonbons haribo, un burger bien indigeste, ou une “merde alimentaire” qui satisfont ma paresse de cuisiner, mon envie de lâcher- prise ou mon je m’enfoutisme, , bref mes petits démons qui font que je me rappelle qu’ils sont bien vivants et qu’ils sont là pour mesurer ma peur .
    Bises

  • Houda 4 novembre 2015 à 02:20 Répondre

    Merci Lucile pour ce super article!!!!

  • marie 4 novembre 2015 à 09:47 Répondre

    Je mange comme cela depuis que j’ai mes enfants (ma fille a 16ans…) C’est plus facile que l’on ne le pense. Il s’agit de s’organiser (liste de courses…) et d’acheter le bon matériel.Une fois que le pli est pris c’est gagné! .J’ai investi dans une machine à pain par exemple. Je fais donc mon pain moi même et selectionne les farines. De toute façon quand je sors du travail la boulangerie est fermée: je programme donc le matin pour le soir ou le soir pour le petit déjeuner (je dis “je” mais mon mari sait aussi s’en servir+++ ). Je confectionne aussi les cakes, crepes et blinis pour les enfants depuis qu’ils sont petits . J’essaye de cuire les légumes secs type haricots rouge ou pois chiche mais j’ai toujours une boite en réserve si besoin que je rince avant de cuisiner. On ne peut être parfaite mais chaque “effort” pour manger mieux est important….La santé est précieuse !

  • Cline 4 novembre 2015 à 10:19 Répondre

    article très intéressant… vidéo à regarder rapidement… merci Lucile!

  • So 4 novembre 2015 à 10:28 Répondre

    Merci Lucile pour tes messages concernant la nutrition qui sont assez éloignés des messages ambiants que l’on veut nous faire avaler… Ca fait du bien de voir qu’une professionnelle du sport véhicule ces idées finalement encore assez marginales sur le bien-manger .
    Juste une remarque concernant le “bon pain du boulanger”. Je peux témoigner pour avoir travailler un temps chez un fabricant d’ingrédients à destination des boulangers qu’il n’est généralement pas exempt de cochonneries… pas forcément mieux que “le méchant pain industriel” donc…
    Les boulangers utilisent des “mix” prêt-à-l’emploi pour les pains spéciaux (dont le pain complet), qui peuvent contenir agents colorants, exhausteurs de gouts, arômes, conservateurs et j’en passe. Seule la baguette de tradition répond à un cahier des charges interdisant l’ajout d’additifs.
    On peut aussi évoquer les pâtisseries et viennoiseries qui sont dans un certains nombres de cas des produits industriels au mieux assemblés par le boulanger, au pire décongelés avant présentation en boutique.
    Je précise que je n’incrimine pas les boulangers. Ils ont du s’adapter à la concurrence des supermarchés en proposant une palette de plus en plus large de pains spéciaux, pâtisseries, viennoiseries… ils ne peuvent pas se dédoubler et font appel à ces produits industriels pour répondre à une demande…

  • Laure 4 novembre 2015 à 10:55 Répondre

    Coucou, on entend par produits industriels les produits transformés ? Si c’est cela, pas de souci, c’est même plutôt simple et surtout très économique !

  • Charlotte 4 novembre 2015 à 11:38 Répondre

    Hello Lucile,

    Encore un article plus qu’intéressant ! Je note toutes tes recettes et vais me lancer dans cette semaine ZERO sucre!
    MERCI 🙂
    Belle journée.

  • corine 4 novembre 2015 à 13:36 Répondre

    bonjour, actuellement enceinte de mon 3ème enfant, pensez-vous que je puisse suivre ce programme? (j’ai pris 3 kg en un mois et ma gynéco m’a dit que pour le prochain rdv ce serait bien si je n’en prenais qu’un seul).
    merci de votre réponse

  • Emilie 4 novembre 2015 à 19:28 Répondre

    Bonjour!
    Merci pour tes conseils bien éclairés ! Toujours dur dur de se passer de cette saleté !
    J’aurais un bémol “écologique”. Ce n’est plus vraiment la saison du concombre. Remplacez par une tite courgette 🙂 de plus le poisson avec le label bio suppose élevage… Un poisson sauvage ferait plus l’affaire. ( oui on se sait pas ce qu’il a pû manger comme nous polluons notre belle planète. Mais par rapport à la nourriture, aux poissons créés pour l’elevage… Un bon petit poisson sauvage c’est bien mieux 🙂 )

    Par contre j’aimerais savoir si on peut faire ” une exception” dans nos repas. Je ne supporte ni thé ni thisane ni café…
    Je bois au lieu de ça un lait de riz avec 1 cuillère à café de chocolat en poudre bio.
    Cela entraverai la detox ? … C’est mon petit plaisir du matin qui a déjà bien changé ! ( avant Nesquick – bien sucré… – avec lait de vache).

    Bon courage à toutes!

  • Jenn 4 novembre 2015 à 22:22 Répondre

    C’est tres interessant comme article Lucile, merci! c est quelques choses que j aimerais beaucoup tester..

  • Lulu 5 novembre 2015 à 12:01 Répondre

    Merci pour cet article! Je pense que nous sommes de plus en plus nombreux à adopter une meilleure alimentation (qui est en fait celle de nos grands-parents après tout, rien de révolutionnaire! Charcuterie en moins certes…).
    J’essaie de manger le moins d’aliments transformés ou industriels possible. Ma nourriture de base correspond aussi à tes menus. Et je préfère me faire des pâtes complètes plutôt qu’un plat surgelé lorsque je manque de temps pour cuisiner. En plus, au final, même en prenant du bio, cela me revient moins cher!
    Cependant, il ne faut pas non plus tomber dans l’excès, à contrôler en permanence ce que l’on mange. Inutile de se blâmer, si l’on n’est pas au régime, parce-que dans la semaine on a mangé un paquet de biscuits ultra sucrés et bu un verre de de soda!
    Tout est une question de dosage. Idem avec le lait ou le gluten. S’en priver totalement si l’on n’a pas une réelle allergie me parait absurde… C’est toujours l’excès qui conduit à des problèmes de santé.

  • Llau 6 novembre 2015 à 04:39 Répondre

    Je mange comme le proposent tes menus depuis plusieurs années… je n’ai jamais été autant en forme de ma vie quasiment aucun produit industriel sauf ceux qui me rendent un peu service (pois chiches et lentilles en boite par exemple)

    A 46 ans je me porte mieux qu’à 20. Plus aucune douleur nulle part plus aucun rhume (spiruline à l’année, ginseng, probiotiques, plasma quinton en cures…).

    Avant je pouvais descendre en une heure un paquet de Tagada (ou tout autre sucrerie chimique… Gâteau, bonbon) maintenant je ne supporte plus ce qui est sucré. Pour la personne qui dit “ne pas être assez forte moralement” je pense que je suis aussi plus stable et mieux dans mes baskets ainsi… Je ne me prive pas, je me suis détoxiquée donc je ne connais pas de frustration puisqu’il m’arrive aussi de manger un repas ou un dessert trop gras et/ou industriel et/ou … parce que j’en ai envie mais de moins en moins avec le temps…

    Enfin j’ai changé aussi mon rapport aux laitages (sur deux trois ans). Je ne consomme plus de laitages au lait de vache mais, alors que je détestais ça il y a quelques années, je me régale et utilise en cuisine les fromages au lait de brebis ou chèvre, lait végétaux ou soja.

    Celui qui m’aurait dit il y a 5 ans que je me nourrirais ainsi je l’aurais traité de fou

  • Elodie 6 novembre 2015 à 10:37 Répondre

    Bonjour,

    Merci pour cet article très intéressant. J’ai hâte de voir le reportage qui je pense va me donner froid dans le dos.
    Pour ma part je cuisine beaucoup, je mange sain, et équilibré, j’essaie de faire attention,
    Toutefois je ne peux pas me passer de ma dose de sucre en fin de repas (ça peut être un fruit, où très souvent, un désert sucré/chocolaté (un kinder, un carreau de choco, ….)
    Je vais tester ce programme détox.

  • Gaelle 6 novembre 2015 à 11:30 Répondre

    Bonjour Lucile,

    Merci pour ce coup de pouce ! Le mois d’octobre a été assez chaotique au niveau alimentaire. Avant de lire ton article, je me suis reprise en main. J’en avais besoin et j’avais besoin d’un nouveau mois, une nouvelle semaine, un nouveau lundi.
    J’ai commencé donc commencé ce lundi par une monodiète de 3 jours de pommes (méthode fitnext). Pour le reste de la semaine tes menus sont parfaits, c’est ce qu’il me fallait pour tenir le coup :). J’en suis pour le moment au jour 5 et je me sens super bien ! Reprendre de bonnes habitudes fait un bien fou (physiquement et mentalement !)

    J’ai testé une salade de courgettes crues rapées avec vinaigre balsamique, huile d’olive et graines de courge c’est top !

    Merci pour tous les articles sincères, pour cette bonne humeur, pour les remises en questions, pour les tests, pour les incertitudes, pour les avancées. Merci de tenir un blog qui permet d’avoir une autre vision du sport et de l’alimentation : en se faisant du bien et ne pas être là pour le résultat.

    Bonne journée

  • Aurelie 6 novembre 2015 à 22:09 Répondre

    J’apprécie le fromage et le verre de vin en jour 6 ! :p

  • marie95180 7 novembre 2015 à 14:31 Répondre

    Pourquoi maudite école ? Oui, je suis professeur des écoles et j’en ai un peu ras le bol qu’on tape sur l’école pour tout et rien. Et vraiment la je ne vois pas le rapport…Dans quelle mesure ton fils mange-t-il son gouter à l’école ?
    Mon ainé a mangé son premier bonbon à l’école et ses gouters ont changé (mais je lui donnais au parc après l’école) par “imitation des petits copains” également.
    Bref, moi aussi je repense sans cesse à comment bien nourrir mes enfants, je ne supporte plus de leur faire ingurgiter des cochonneries type knacki, crêpes waou ou mac do … Mais en meme temps je n’y arrive pas vraiment. J’essaye d’équilibrer au maximum les repas, d’acheter au maximum mes fruits et légumes bio mais j’ai encore du chemin à parcourir…
    En tout cas merci de nous proposer un menu, je vais tenter de l’appliquer.

  • Helene 10 novembre 2015 à 14:31 Répondre

    Excellente idée. Je reviens sur les goûters des enfants. Nous n’achetons jamais de gâteaux du commerce. J’en fais de temps en temps, mais vu qu’ils plaisent rarement (mes filles préfèrent le salé en général), je ne me sens pas sous pression d’en faire régulièrement :D.
    Pour les goûters, c’est pain, fruits, fruits à coques, fruits secs, je suis même allée jusqu’à leur mettre des haricots rouges dans un tupperware. Vous le croirez si vous voulez, il n’en restait pas une miette, ça leur rappelle les bonbons (elles les dégustent avec les doigts)! Le maïs fonctionne très bien aussi. Autres idées: sandwiches à la tapenade ou au houmous. Bâtonnets de carottes. Elles en raffolent. Je précise qu’elles ont 8 ans, et que je leur sers depuis qu’elles sont en âge de comprendre le discours du manger sain et pas trop sucré. Nous n’avons introduit les aliments sucrés qu’assez tard (elles avaient plus de 2 ans) et du coup je pense qu’elles n’ont pas pris l’habitude.
    Merci Lucile pour ton article!

  • Amanda 11 novembre 2015 à 13:21 Répondre

    Merci Lucile pour donner l’exemple que oui on peut manger sain, frais, varié et de saison!

  • Berengere 12 novembre 2015 à 12:34 Répondre

    Bonjour Lucile,

    Je découvre ton site et je lis tes articles avec intérêt ! J’ai accouché il y a trois mois de ma troisième fille et je l’allaite toujours. Puis-je suivre cette semaine de détoxication sans risque ?
    J’envisage également de me remettre au sport avec tes vidéos fitness après grossesse 😉
    Ça fait du bien de lire tout ça et ça donne envie de changer, j’ai déjà éliminé le lait de vache pour moi , et la plupart des gâteau industriels pour mes filles. Pas de bonbons à la maison et pas de soda elles n’y ont jamais gouté ! Après à l’extérieur je ne peux pas tout contrôler alors elles mangent des bonbons quand elles vont chez leurs amis mais bon …

    Merci encore pour ta fraîcheur et ton pep’s

    Berengere 🙂

  • Anaïs 12 novembre 2015 à 14:28 Répondre

    Bonjour Lucile
    Je trouve ton article très intéressant et me permets de te poser une question. Étant donné ta position pour les produits naturels et non industriels que tu tiens à instaurer auprès de tes enfants je voulais savoir comment tu as géré le lait pour tes enfants bébés. J’ai cru comprendre que tu avais allaité ta fille pendant 2mois. Pourquoi avoir arrêté et que lui as tu donné ensuite ? Car quand on voit la composition des laits artificiels ça fait peur et ça va à l’encontre des avis que tu peux donner je trouve..
    Merci pour ta réponse et bonne continuation 😉

  • Julie 24 novembre 2015 à 23:18 Répondre

    Bonjour Lucile !
    J’essaye de suivre tes conseils food/sport au maximum et je n’ai jamais été si en forme qu’en ce moment !
    Ainsi ça fait 3 semaines maintenant que je tiens vraiment à ne plus manger de nourriture industrielle ou de sucre et quel effet wahou !
    Ma tendance a grignoté vers 16h du sucré a totalement disparu et l’effet de rassasiement en fin de repas m’est enfin revenu !
    Par contre effet “négatif” pour la grande gourmande que je suis, j’ai du mal à manger plus d’un carré de chocolat noir même 70% tellement je trouve ça sucré …
    As-tu ressenti ces effets là toi aussi ?
    Tu es vraiment un modèle d’équilibre pour moi entre maman, femme et sportive ! Merci pour ta réponse et bonne continuation

  • r.severine 1 décembre 2015 à 23:37 Répondre

    Bonjour Lucile, Je suis toute nouvelle sur ton site. Je connaissais tes vidéo you tube, mais j”étais loin d’ imaginer que tu tenais un super blog. Bravo et merci à toi.

    Je viens vers toi car je souhaiterai commencé, une semaine zéro aliment industriel, mais plutôt avec des recettes d’hiver. Est ce que cela vous serez possible? Merci du temps que tu accordera à ce message.

    Toute belle soirée séverine

  • LOLA 2 décembre 2015 à 10:29 Répondre

    Bonjour Lucile et merci pour ce programme !

    Je rejoins un des commentaires qui précise que certains légumes ne sont pas de saison (concombre, aubergines, poivrons…) et auront sans doute moins de vitamines… Par quoi remplacer les salades, qui sont faciles et rapides à préparer, en hiver ?

    Je prépare beaucoup de soupes mais je m’en lasse facilement…

  • GUILBAUD Stefane 21 décembre 2015 à 17:13 Répondre

    Bonjour Lucille.
    Je viens de lire cet article.
    Je ne mange pas de sucre (ou très très occasionnellement) depuis 15 ans. C’est un renoncement personnels que j’ai souvent raconté dans des articles, blog ou livres.
    Juste un petit message donc pour dire que je connais les réactions des consommateurs face à un vide qui leur semble sidéral… le sucre.
    Il faut tout réapprendre, mais le meilleur moyen de lutter contre la malbouffe reste toujours l’information. Donc, bravo, je compte sur vous, on y arrive jamais seul 😉
    Bonne continuation.
    Stefane

  • Camille 17 février 2016 à 00:14 Répondre

    Pardon, mais à preuve du contraire, le chocolat noir (à moins d’être 100% cacao donc hyper amer) contient du sucre ajouté et est donc un produit industriel transformé.
    Citer des pois chiches en boîte (même rincés) qui ont baigné dans un conservateur et dont on ne connaît pas le procédé de mise en boîte, cela reste un produit industriel.
    Du saumon fumé… ??? Quand on sait que le fumé est mauvais pour la santé et que le fumé industriel de nos jours n’est ni plus ni moins qu’un liquide extrêmement toxique qu’on ajoute aux aliments (comme le jambon entre autres)… Il n’y a rien de plus industriel à mes yeux.
    Des pâtes ??? Produit industriel à moins de les faire maison. Surtout si les gens achètent des pâtes aux oeufs… dont je doute de la qualité.
    Et puis proposer du riz et des pâtes (sans préciser “complets”) donc des féculents raffinés (du sucre), …à quoi bon manger du pain complet ? Une bonne baguette fera le même effet.

    Personnellement, je fais mon pain moi-même (ça prend moins de temps que de faire un gâteau), la pâte repose toute seule. Choisissez votre farine et une levure fraîche bio et le tour est joué. Ajoutez des noix, des olives, ce que vous voulez à vos pains pour varier les plaisirs.
    Faites vos pâtes vous-mêmes aussi, c’est très facile et vos enfants peuvent découper des formes avec des emporte-pièces, c’est ludique comme faire des biscuits de Noël.
    Les pois chiches, achetez-les secs comme les lentilles. Faites-les tremper la veille au soir dans un récipient d’eau pour les faire gonfler toute la nuit. Le lendemain ils sont prêts pour une cuisson vapeur. C’est tellement simple.

    En résumé : Contrôlez vos ingrédients ! J’ai été attirée ici par le titre de l’article mais j’en ressors déçue. Désolée. Amicalement. 😉

  • Le meilleur sport pour être en forme 23 mars 2016 à 13:32 Répondre

    […] une autre histoire. Que je t’invite à lire dès que tu en auras l’envie ici, ici ou encore ici et partout dans mes pages « assiette » … Bonne […]

  • Le dimanche #18 : Meghan Trainor « Thank you « ,désintox sucre & le film Stoker – Diabolo Bleu 5 juin 2016 à 12:21 Répondre

    […] Casser la routine :Plus d’ 1 an de rééquilibrage alimentaire et une envie de casser la routine pour ne jamais rester sur ses acquis . Du coup j’avais entamé de réduire au passage le sucre dans mes rations, du coup des yaourts natures , plus de sucres dans les boissons chaudes …Du sucre en petite quantité dans mes gâteaux maison . Et en me baladant sur le site de Lucile Woodward (j’adore cette femme , je suis ses Fitness Master Class sur youtube )  j’ai me suis inspirée  de ses conseils et menus pour poursuivre ma voie de rééquilibrage . Du coup le matin nouveaux petits déjeuner : plus de sucres industriels / je varie entre du pain complet avec un peu de beurre / des amandes / des vrais fruits / de l’avocat sur des blinis maison au sarrasin …Nouveauté aussi pour moi je suis repassée au 3 repas par jour .Je ne le faisais pas avant (oui je sais c’est pas beau ) car je voulais vraiment me rééquilibrer peu à peu . Je mangeais donc le matin et le midi . Maintenant 3 repas par jour , le soir des légumes pour faciliter la digestion / et si j’ai faim je m’accorde un petit goûter comme par exemple un fruit et des amandes ou de une pomme coupée en lamelle saupoudrée de cannelle avec une boisson chaude …Après une semaine sans sucre industriel et avec de nouveaux repas je me sens bien , je sens vraiment au niveau de la taille que d’enlever ses sucres m’apportent d’excellents résultats et en plus j’ai la  pêche . Si vous souhaitez vous désintoxiquer du sucre à votre tour c’est : ici . […]

  • Alexandra L. 25 octobre 2016 à 18:30 Répondre

    Coucou Lucile !

    Ton plan alimentaire a l’air complet et en même temps délicieux. Si je comprends bien, les quantités se font en fonction de notre envie : il faut écouter son corps et manger ce dont on a besoin et pas plus ?
    J’ai quand même une question. Je ne suis pas du tout adepte du lait d’amande (du lait tout court en fait) : j’ai un blocage psychologique à ce sujet et je n’arrive pas à en boire, même en me forçant (logiquement le lait d’amande n’a pas le même goût que le lait de vache) mais c’est comme ça. J’ai la gorge nouée dès que je pense à en boire. Et je ne suis pas non plus adepte du yaourt nature ou fromage blanc 0% au petit-déjeuner. Avez-vous un conseil à me donner pour le remplacer dans les recettes de petit-déjeuner ?

    Je vous remercie pour votre aide dans ma quête quotidienne de végétarienne et de repas sains et équilibrés pour rester en forme =)

  • Laisser un commentaire !

    Derniers articles

    Instagram

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. (en savoir plus)